Opus Haute Définition e-magazine

News

Lawrence Schulman sur 42e rue le 29 Novembre 2015

Né à New York, Lawrence Schulman, producteur, critique et traducteur musical, sera l’invité de 42e rue, l’émission radiophonique dominicale sur France Musique de Laurent Valière, le 29 novembre 2015 à 11 heures dans une programmation musicale autour de la chanteuse et actrice, Judy Garland. Intitulée « Judy Garland : Faces Cachées, » l’heure sera consacrée aux titres méconnus de Garland, qui vécut de 1922 à 1969. Producteur depuis plus de deux décennies de nombreux coffrets consacrés à la star, critique musical et littéraire à l’ARSC Journal, et traducteur pour le site français OpusHD.net, les travaux de Schulman, qui habite actuellement sur Mount Desert Island dans le Maine aux États-Unis, mais qui a habité pendant vingt-six ans à Paris, ont été cités par le journal américain The Wall Street Journal, le site The Second Disc (http://theseconddisc.com), et France Musique, qui nomma son coffret « Judy Garland : Lost Tracks » (JSP Records) parmi les « Best of » de 2010. Producteur et animateur à France Musique et France Culture pendant ses années parisiennes, Schulman a fourni les notes de livret pour la plupart de ses coffrets, et a donné sa conférence sur Garland, « Judy Garland : Moments de Magie » à New York, Boston, Bangor (Maine), Bar Harbor (Maine), Rockland (Maine), et ailleurs. Il prépare actuellement « Judy Garland : The Best of Lost Tracks » (JSP Records), « Judy Garland Sings Harold Arlen » (JSP Records), et « Judy Garland : Classic Duets » (DOREMI/HALLOW). Considéré comme l’un des plus grands historiens de Garland, Schulman a toujours insisté sur l’importance musicale de celle-ci à la musique populaire américaine du vingtième siècle.

[lien]

Jean-Jacques Millo, 27 août 2015

Archives des news

Édito

Opus Haute Définition e-magazine numéro 126, 29 août 2015

Après plus de dix ans d’existence, le Super Audio CD et sa technologie le DSD sont toujours là et bien là. Le courage, c’est bien le mot qui convient, de nombres d’éditeurs (Bis, Pentatone, Linn, MDG, Audite, Caro Mitis, Col Legno, Melba, Praga Digitals, Lyrinx, Channel Classics, Cybele Records, premier distributeur en ligne de musique classique en qualité DSD) notamment et de distributeurs (Codaex, Intégral, Distrart, Harmonia Mundi) pour continuer de produire et de promouvoir le SACD est à saluer avec ferveur. Aujourd’hui, contre toute attente, la généralisation annoncée de la dématérialisation des biens culturels, comme le livre et la musique, est source de renouveau. Ne voit-on pas le disque vinyle revenir sur le devant de la scène ? Le paradoxe interroge et démontre que, pour le grand public, dans le domaine de la reproduction sonore, progrès technologiques ne riment plus avec qualité et fidélité de restitution. L’arrivée récente sur le marché DVD du Blu Ray, parviendra t-elle à renverser la tendance ? Seul l’avenir nous le dira. Pour l’heure, continuons de savourer ce que nous apporte le catalogue SACD et ses milliers de références, dans tous les genres musicaux. Qu’il soit en multicanal ou en stéréo le plaisir et l’émotion sont toujours au rendez-vous du son Haute Définition.

Jean-Jacques Millo

After more than ten years since its introduction onto the market, the Super Audio CD and its DSD technology are still standing and going strong. The courage – and that is the word that must be used – on the part of the numerous labels (Bis, Pentatone, Linn, MDG, Audite, Caro Mitis, Col Legno, Melba, Praga Digitals, Lyrinx, Channel Classics, Cybele Records, first online DSD-quality classical music distributor) that have continued to produce and promote the SACD is enthusiastically saluted. Today, despite the odds, the heralded generalization of the dematerialization of all things cultural, such as the book and music, is a source of renewal. Take the vinyl record: is it not making a comeback? The paradox is bewildering, but demonstrates that for the public, insofar as sound reproduction, technological progress no longer goes hand in hand with sound quality and fidelity. Will the recent arrival of Blu Ray on the market reverse the trend? Time will tell. For now, let us continue to savor what the SACD catalog, and its thousands of releases, offers us in all its musical variety. Whether in multichannel or stereo, our pleasure and emotion are assured in High Definition sound.

Translation Lawrence Schulman

Notre rédacteur Yannick Rolandeau sort La mise en scène au cinéma. Pour plus d'informations, vous pouvez visiter le site de l’éditeur.

Lawrence Schulman a produit et écrit les notes de livret pour de nombreux CD et coffrets consacrés à Judy Garland depuis plus de vingt ans. Son Judy Garland — Lost Tracks 1929-1959 (JSP Records 965) a été nommé dans le Best of 2010 par France Musique, et son Judy Garland – Creations 1929-1962: Songs She Introduced (JSP Records 973) parmi les meilleurs rééditions jazz et vocal de 2013 par le site The Second Disc. Son Judy Garland – The Garland Variations (JSP Records) et son Judy Garland – Swan Songs, First Flights (DOREMI) paraîtront en 2014. Collectionneur et audiophile, il a travaillé avec les meilleurs ingénieurs du son, y compris Robert Parker, Jon M. Samuels, Gary Galo, Peter Rynston, et John H. Haley. Il a été responsable de la découverte et la sortie en CD des disques d’essai de Judy Garland chez Decca Records datant de 1935, ainsi que son concert à l’Olympia à Paris en 1960. Critique musical et de livres ainsi qu’auteur d’articles pour le ARSC Journal depuis 1994, ses écrits ont été repris sur de nombreux sites de la Toile. Des articles sur son travail sont parus dans le Wall Street Journal, et il a été interviewé par France Culture, France Musique, et le Maine Public Broadcasting Network. Conférencier sur Judy Garland à de nombreuses reprises, y compris à Bar Harbor (Maine), New York et Boston, il réside actuellement sur Mount Desert Island dans le Maine, USA. Francophile et francophone, il a vécu pendant vingt-sept ans à Paris, où il a été producteur et animateur à Radio France.

En partenariat avecParutions.com